Bien gérer sa fin de carrière avant la retraite.

Quel montant de pension pour une retraite tranquille ?

Bien vivre sa retraite.

Contactez-nous

Retrouvez les réponses à vos questions

Parce que nos revenus de remplacement sont bien inférieurs à nos revenus d’actifs, il est indispensable de planifier ses besoins de trésorerie.
Nous discutons de vos sensibilités et étudions la composition de votre patrimoine pour optimiser la fiscalité et faciliter la gestion de vos avoirs.
De même, nous réfléchissons, au cours des années à vos côtés, aux solutions qui vous permettront de vieillir en toute sérénité et ainsi profiter pleinement du temps libre qui s’offre à vous.

J’entends souvent dire que ma future retraite sera maigre, qu’en est-il vraiment ?

La préparation de la retraite demeure source de préoccupation et constitue de fait un objectif patrimonial majeur, car le montant de la pension à laquelle vous pourrez prétendre sera de fait inférieur à vos derniers revenus d’activité perçus. En fonction de votre carrière, de votre durée de cotisation, et de vos régimes de retraite, ce que l’on appelle communément le taux de remplacement, à savoir le rapport entre le montant de votre pension et vos derniers revenus professionnels, va s’avérer insuffisant pour maintenir votre niveau de vie. Nous vous proposons de réaliser un bilan retraite, durant votre vie active, il est donc important d’envisager une stratégie, et la mise en place de solutions patrimoniales financières ou immobilières, qui vous permettront d’obtenir des revenus complémentaires et de compenser cette perte budgétaire, au moment du départ à la retraite.

Conserver un patrimoine immobilier important à la retraite est-il propice ?

Lors de la vie active, les investissements immobiliers permettent de se constituer un patrimoine relativement sécurisant, tout en profitant de l’effet de levier du crédit, les revenus locatifs remboursant une partie des échéances de l’emprunt.

Mais une fois ce patrimoine constitué et totalement réglé, notamment lors du passage à la retraite, il vous expose à un certain nombre de contraintes qu’il ne faut pas négliger : gestion locative parfois laborieuse, travaux de remise en état, taxation à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux, et taxation éventuelle à l’IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière).

D’autres alternatives, tout aussi sécurisantes, existent et sur lesquelles vous pouvez échanger avec votre conseiller AELIS Patrimoine.

Nous rêvons d’un pied-à-terre à Paris, mais envisageons de le louer, car nous n’y serons que quelques we dans l’année, est-ce possible ?

Texte à venir

Une amie a transformé son capital en rente viagère, comment s’y est-elle pris et quel intérêt ?

En contrepartie de la transformation d’un capital, ou en sortie de placements financiers existants, vous pouvez bénéficier d’un revenu régulier et garanti jusqu’à votre décès, par le biais d’une rente viagère partiellement ou totalement défiscalisée. Le montant de la rente servie dépend notamment de votre âge, mais aussi des différentes options que vous choisissez, comme la réversion de la rente à votre conjoint ou à vos enfants, ou la faculté de disposer d’annuités garantie. Ainsi vous pouvez à la fois répondre à votre souhait de disposer de revenus complémentaires au moment de votre départ à la retraite, tout en protégeant vos proches.

Vivre à l’étranger, est-ce la bonne recette fiscale ?

Il est indispensable de vous renseigner sur votre futur statut fiscal (résident ou non-résident) dans votre pays d’accueil pour déterminer si vous serez assujetti à la fiscalité locale, à la fiscalité française, ou aux deux. Votre conseiller Aelis peut vous aider à étudier les conventions bilatérales en place avec la France. De plus, changer de résidence fiscale n’implique pas seulement de vivre plus de 6 mois l’étranger. Il conviendra également de noter que d’autres critères sont à prendre en compte comme le lieu de l’activité professionnelle, le lieu de séjour du foyer et le centre de vos intérêts économiques (investissements, sièges sociaux etc.).

Je veux placer une partie de mes économies en sécurité dans un pays sûr, mais hors d’un paradis fiscal, quelle destination privilégier ?

Que vous soyez un particulier ou bien une entreprise, vous disposez en France d’une large gamme d’instruments financiers qui répondent à vos objectifs patrimoniaux : investissements immobiliers et placements financiers. Néanmoins, Il peut s’avérer intéressant d’investir dans un pays bénéficiant d’une stabilité démocratique, d’un certain nombre d’atouts juridiques et fiscaux, gage d’une bonne diversification patrimoniale, tout en respectant vos obligations fiscales. Vous pouvez investir dans des bureaux ou des murs commerciaux en Allemagne, au Royaume-Uni ou plus largement en Union Européenne, au travers d’organismes de placements collectifs gérant un patrimoine immobilier diversifié et mutualisé, réduisant ainsi le risque de votre investissement. Il vous est également possible d’ouvrir, en tant que particuliers ou en tant qu’entreprises, des contrats d’assurances vie ou de capitalisation de droit Luxembourgeois, permettant de bénéficier du « super privilège » : régime protecteur pour les investisseurs, avec un large éventail de supports financiers et des gestions dédiées et personnalisées de vos avoirs.

Pouvez-vous m’organiser des revenus réguliers avec l’assurance-vie ?

Texte à venir

Comment investir dans l’immobilier de rendement via son contrat d’assurance-vie ?

Que vous soyez propriétaire ou non, si vous souhaitez investir dans l’immobilier de rendement, plusieurs solutions s’offrent à vous : l’investissement locatif classique (appartement, maison) ou l’investissement en parts de SCPI (immobiliers d’habitations, d’entreprises ou murs commerciaux). Si vous louez nu l’appartement que vous venez d’acquérir ou que vous avez acquis des parts de SCPI « en direct », vous êtes soumis au régime des revenus fonciers, et vous serez alors redevables sur les loyers issus de votre patrimoine immobilier des prélèvements sociaux en vigueur, et soumis à l’impôt sur les revenus au titre de votre tranche marginale d’imposition. En fonction de votre situation, le rendement de votre investissement immobilier peut s’avérer fortement impacté par cette fiscalité. Dans ce cas, il sera alors préférable d’investir dans l’immobilier de rendement au sein de votre assurance vie, afin de bénéficier d’une fiscalité avantageuse, tout en protégeant vos proches en cas de décès, le capital versé à vos bénéficiaires pouvant être partiellement ou totalement transmis en franchise de droits de succession.

Ainsi vous pouvez investir dans l’immobilier de rendement, qu’il s’agisse de murs d’entreprises ou commerciaux, au sein de votre assurance vie, par le biais de SCI, de SCPI ou d’OPCI *.

* SCI : Société Civile Immobilière, SCPI : Société Civile de Placement immobilier, OPCI : Organisme de Placement Collectif en Immobilier.

Pour préparer votre retraite, prenez contact avec nous.

Contactez-nous

Nord BZH: +33 2 99 23 18 58

Sud BZH: +33 2 98 64 62 62

info@aelis.bzh

Un conseiller proche de vous

Rennes, Quimper,
Perros-Guirec, Saint-Lunaire, Paris

Suivez nous

Instagram  Linkedin

Votre message



Je consens à ce que mon adresse de courriel soit collectée afin de recevoir une réponse à ma demande. Voir la page politiques de confidentialité pour plus d’informations.

[recaptcha]